Photo Tout savoir sur les jeunes pousses

Tout savoir sur les jeunes pousses

Les jeunes pousses présentent de nombreux avantages, notamment sur le plan nutritionnel. De plus, on peut les cultiver avec ou sans terre. Voyons ensemble toutes les informations qu'il fait savoir sur cette petite merveille.

Bien connaître les jeunes pousses

Sa définition
Par définition, les jeunes pousses sont des jeunes plantes potagères sporophytes dont la graine est encore en pleine germination (en état d'immaturité). Il s'agit d'une plante gastronomique qui apporte de nombreux apports nutritionnels. Si vous voulez profiter pleinement de son goût, il convient de les récolter à la bonne saison. Lors que les jeunes plants sortent de la terre, l'éclaircissage des jeunes plantules doit être effectué. Cela consiste à enlever les pousses qui ne sont pas à la bonne place, qui sont en surnombre et qui sont les plus chétives.

Les types de jeunes pousses
Grâce à l'éclairage du rang des plantes potagères, on laissera assez d'espace pour que les végétaux puissent se développer convenablement. Le jardinier prélèvera les jeunes pousses pour les analyser à ce moment. Ainsi, il en déduira si elles peuvent être consommées ou non tout de suite, c'est-à-dire le jour de la récolte. En effet, si elles sont trop petites ou de piètre qualité, il suffit de les remettre sur le compost. Par ailleurs, elles peuvent être replantées dans une autre zone du jardin potager. 

Jeunes pousses : caractéristiques et usages

Caractéristiques des jeunes pousses
Les jeunes pousses sont très appréciées sur le plan gustatif. Elles figurent parmi les listes d'ingrédients des grands cuisiniers. Son point fort se trouve surtout sur son côté tendre et doux. Si leur tige est souvent devenue très rigide et impossible à manipuler, elle est par contre très tendre en étant jeune. Elle ne présente aucun arrière-goût d'amertume et très digeste. Si certains la consomment crue, d'autres la blanchissent pendant quelques secondes. Tout comme les légumes phares comme l'épinard et la salade, elle fera apprécier les légumes aux enfants.

L'usage des jeunes pousses
Comme on venait de voir, les jeunes pousses qui ne sont pas comestibles peuvent être repiquées. En cuisine, on peut les mélanger avec des salades pour un goût raffiné ou avec un plat de légumes, de viande ou de poisson. De nombreux cuisiniers l'utilisent comme ingrédient dans des sandwiches, tandis que d'autres les cuisent. À la manière d'un légume, elles peuvent ajouter un goût unique aux soupes ou aux pizzas. Il y a également les jeunes pousses de blé ou d'orge qui sont agréables pour des jus d'herbes. 

La culture des jeunes pousses

La culture sur sol
Pour la culture sur sol, vous avez plusieurs options. Elles peuvent très bien se développer sur votre balcon, sur sol dans votre cuisine. Tout ce dont il lui faut, c'est de la lumière et de l'humidité. L'idéal est de les mettre dans un bac de germination ou dans une caissette remplie de compost sous une température comprise entre 18 et 22°C et une humidité de 60 à 70 %. Pour le cresson et les lentilles, du coton ou une assiette suffit pour les cultiver. 

La culture sans terre
Il est également possible de cultiver les jeunes pousses sans terre. Pour cela, mettez-les dans une sorte de bac où vous ajouterez un couvercle et une grille. C'est sur celle-ci que les graines seront déposées, car elles ne doivent pas être en contact avec l'eau. À noter qu'il faut les placer dans un endroit bien aéré et que les graines doivent être trempées entre 1 2 et 24 heures avant la déposition sur la grille. Il faut couvrir le bac durant 3 jours et rajouter de l'eau après, sans toucher les graines.